Bienvenue au site officiel de l'Ambassade du Liban à Dakar - www.ambaliban.sn – L’Ambassade du Liban vous informe qu’elle a commencé la procédure de la réception des demandes pour les nouveaux passeports (format 2003). -  Lebanon Expo Milano 2015 du er Mai au 31 Octobre à Milan en Italie - www.ambaliban.sn
Amin Maalouf
 
Amin Maalouf Académie française

 Est  officiellement reçu à l’Académie française le jeudi 14 juin 2012, un an après son élection le jeudi 23 juin 2011 au premier tour. Le célèbre écrivain occupera le fauteuil n° 29 de Claude Lévi-Strauss.

50 jours à 50%

L’Ambassadeur du Liban vous annonce que dans l’objectif d’encourager le tourisme au Liban, le Ministère du Tourisme libanais, a déclaré la campagne des « 50 jours à 50% » au Liban allant du 8 janvier au 28 février 2013.

 

lire la suite... 

 

compteur

Affiche le nombre de clics des articles : 559788
Sfireh
Sfireh

À quelques kilomètres de Sir ed-Danniyyeh, haut lieu de villégiature du Liban Nord, se trouve le village de Sfireh, célèbre pour ses temples situés à flanc de montagne, dans un endroit connu localement sous le nom de Qal'at al-Hosn. L'accès à ces temples qui ont été partiellement restaurés à la veille de la guerre du Liban n'est certes pas très facile. Mais une fois arrivé, le visiteur peut à juste titre se considérer gratifié du paysage extraordinaire qui s'offre à lui et qui fait des environs de cette humble localité l'un des site cultuels les plus vastes du Liban dans lequel se pressent temples, autels à colonnes et autres structures religieuses.

Le Grand Temple, construit au 2ème siècle de l'ère chrétienne, a conservé sa cella et son adyton, ou Saint des Saints, mais a perdu son fronton et sa corniche. Sa porte principale est flanquée de deux portes plus petites, dont celle de gauche, à l'instar de nombreux temples du Liban, mène au toit par le moyen d'un escalier intérieur. La façade du temple était précédée jadis de deux rangées de six colonnes et il semblerait que son large podium était destiné à porter un péristyle qui devait entourer la cella, dont les murs sont cantonnés de l'intérieur comme de l'extérieur de pilastres très plats.

Parallèlement au grand temple se trouvent les vestiges d'un second temple, plus petit que le premier, et dont le pronaos constitué de profondes antes englobant deux colonnes conduit à la cella et à l'adyton. En face du pronaos, ou la partie antérieure du temple située entre les antes, et dans l'axe de l'entrée, se trouvent les restes d'un autel des sacrifices. Un troisième temple, disposé perpendiculairement au grand temple, se trouve en contrebas de celui-ci et un quatrième temple se trouve sur l'escarpement qui domine le site.

Quant aux fameux "Autels à Colonnes", qui constituent d'une certaine manière une particularité des complexes religieux antiques du Liban, ils ressemblent à des édicules identiques que l'on peut voir aussi bien à Faqra ou à Beït Méri dans le Mont Liban qu'à Qsarnaba dans la Beqaa et ailleurs. Leur expression la plus monumentale cependant reste sans conteste l'autel de Machnaqa à l'Est de Byblos qui se dresse au centre d'un vaste enclos sacré.

Au sud-ouest du village de Sfireh se trouvent les soubassements d'un autre temple, connu localement sous le nom de "Beït el-Kébir ", La Grande Maison. Les restes impressionnants de cet édifice sont aujourd'hui partiellement recouverts par les constructions modernes.