Bienvenue au site officiel de l'Ambassade du Liban à Dakar - www.ambaliban.sn – L’Ambassade du Liban vous informe qu’elle a commencé la procédure de la réception des demandes pour les nouveaux passeports (format 2003). -  Lebanon Expo Milano 2015 du er Mai au 31 Octobre à Milan en Italie - www.ambaliban.sn
Amin Maalouf
 
Amin Maalouf Académie française

 Est  officiellement reçu à l’Académie française le jeudi 14 juin 2012, un an après son élection le jeudi 23 juin 2011 au premier tour. Le célèbre écrivain occupera le fauteuil n° 29 de Claude Lévi-Strauss.

50 jours à 50%

L’Ambassadeur du Liban vous annonce que dans l’objectif d’encourager le tourisme au Liban, le Ministère du Tourisme libanais, a déclaré la campagne des « 50 jours à 50% » au Liban allant du 8 janvier au 28 février 2013.

 

lire la suite... 

 

compteur

Affiche le nombre de clics des articles : 461408
Dîner d’adieux organisé par la communauté libanaise en l’honneur de Son Excellence Monsieur Michel Haddad Ambassadeur du Liban Doyen du corps diplomatique et son épouse à l’occasion de leur départ définitif du Sénégal (14/12/2012)

Arrivé au terme d’une mission diplomatique qui aura duré plus de douze ans, Son Excellence Monsieur Michel Haddad Ambassadeur du Liban Doyen du corps diplomatique s’apprête à quitter  le Sénégal pour rejoindre son nouveau poste de Directeur des Affaires administratives et Financières au Ministère des Affaires Etrangères et des Emigrés à Beyrouth.

 

A cette occasion, la communauté libanaise réunie a organisé, le vendredi 14 décembre 2012, au salon des Princes de l’Hôtel Terrou-Bi, un dîner d’adieux, en présence de nombreuses personnalités politiques sénégalaises et libanaises, parmi lesquelles Son Excellence Monsieur ABDOUL MBAYE Premier Ministre de la République du Sénégal, qui a honoré le cocktail de bienvenue.

 

Plusieurs Ministres aussi faisaient partis des conviés : SEM Le Général Mamadou Niang et son épouse, SEM Landing Savané et son épouse, SEM Joseph Ndong et son épouse, SEM Falilou Kane, ainsi que Monsieur Abdoulaye Gaye, Procureur Général près la cour Suprême et plusieurs ambassadeurs.

Les personnalités religieuses de toutes confessions étaient également présentes,  Monseigneur Luis Mariano Montemayor Nonce apostolique, Le Révérend Père Tony Fakhry, Assistant Général de l’Ordre Libanais Maronite,Révérend Père Joseph Kamar Econome Général de l’Ordre Libanais Maronite, Révérend Père Bassam Eid Supérieur de la Mission libanaise, Cheikh Youssef Mouzahem Représentant Son Eminence Cheikh Abdul Menhem El Zein Président de l’Institution Islamique et Sociale et plusieurs éminentes personnalités civiles ont honoré ce dîner.

 Lien Galerie Photos

Au cours de ce dîner riche en émotion, SEM Haddad et son épouse ont reçu plusieurs  présents de la part de la communauté et du personnel de l’Ambassade. Les paroles et les discours prononcés ont fait l’éloge de l’engagement et des efforts fournis par l’ambassadeur durant plus de douze ans en tant qu’Ambassadeur du Liban et quatre ans en tant que Doyen du corps diplomatique.

 Nous vous proposons de lire la suite pour consulter l’intégralité des discours prononcés :

Au nom du personnel de l’ambassade

Au nom de la communauté libanaise réunie au Sénégal,

Au nom des deux Associations de bienfaisance de la communauté « Al-Hoda » rattachée à l’Institution Islamique et Sociale et « Notre Dame du Liban » rattachée à la Mission Libanaise de l’Ordre Libanais Maronite,

Un poème écrit par la jeune Aya Béchara ;

 Et finalement le discours de SEM Haddad remerciant tout le monde et assurant la continuité de son soutien au Sénégal et à la communauté libanaise qui lui sont très chers.

 

 


DISCOURS DU 14 DECEMBRE 2012 A L'OCCASION DU DEPART DEFINITIF DE SON ESCELLENCE

MONSIEUR MICHEL HADDAD ET MADAME ANTOINETTE HADDAD





Dîner Hôtel TERROU-BI le 14 Décembre 2012



Monsieur le Ministre de l'Environnement et de l'Ecologie de la République du Sénégal,

Monsieur le Directeur du Cabinet de Monsieur Ali Haïdar,

Monsieur Khalifa Sall, Maire de la ville de Dakar,

Monsieur Abdoulaye Gaye, Procureur Général près de la Cour Suprême et Madame,

Général Mamadou Niang et Madame,

Monsieur le Ministre Landing Savané et Madame,

Monsieur le Ministre Joseph Ndong et Madame,

Messieurs les Ambassadeurs,

Honorables invités



Monsieur Michel Haddad, Ambassadeur du Liban, Doyen du Corps Diplomatique et Madame Haddad,

C'est avec beaucoup d'émotions et une grande tristesse que j'ai accepté la très difficile tâche de prendre la parole ce jour au nom de toute la communauté libanaise de Sénégal pour vous exprimer à tous les deux notre gratitude et notre reconnaissance pour tout ce que vous avez fait durant votre séjour de plus de douze ans au Sénégal.

Il me sera difficile de résumer en un petit laps de temps l'immense travail que vous avez effectué, mais force est de reconnaître la nécessité de retracer tous les axes que vous avez emprunté pour renforcer la coopération bilatérale entre le Sénégal et le Liban ainsi que la coopération multilatérale grâce à votre dévouement et à votre disponibilité dans vos relations avec vos collègues du corps diplomatique dont vous avez été le doyen pendant plusieurs années.

Je parlerais tout d'abord du rôle prépondérant et ô combien positif que vous avez joué en direction de votre compatriotes résident au Sénégal et qui ont trouvé auprès de vous, développement, réconfort, soutien moral.

Votre action inlassable auprès des associations humanitaires et sociales libanaises «Al Hoda» et «Notre Dame du Liban» a été précieuse: vous avez été toujours été présent à leurs côtés, leur prodiguant conseils et avis pour leur soutien aux populations démunies et nécessiteuses. L'occasion m'est donnée ce soir, de les remercier pour tout ce qu'elles ont fait et feront encore, j'en suis sûr, à l'avenir.

Vous les avez reçues, guidées et soutenues avec efficacité et succès. En récompense, le gouvernement libanais que vous représentez, leur a décerné, grâce à votre intervention, une décoration de l'Ordre du Mérite Libanais.

Vos compatriotes ont toujours trouvé chez vous une oreille attentive lorsqu'ils vous soumettaient leurs problèmes sociaux, moraux et même, financiers et vous n'avez ménagé aucun effort pour les soutenir: beaucoup d'entre eux m'ont chargé de vous remercier en leur nom votre disponibilité permanente et toujours discrète.

Les deux institutions religieuses libanaises «l'Institution Islamique Sociale» et «La Mission Maronite Libanaise», dirigées par Cheikh Abdel Menhem El Zein et les Pères Supérieurs Tony Fakhry et Bassam Eid, ne me démentiront pas si je dis ici ce soir, combien votre présence a permis de consolider leurs actions, qu'elles soient séparées ou communes et à œuvrer à toujours garder une harmonie et une sérénité auprès de ces deux confessions religieuses.

C'est grâce à vous qu'est née l'A.L.S.P.S. (Association Libano-Sénégalaise des Professionnels de la Santé) dont j'ai l'honneur d'être le Président et qui a pour but de venir soutenir médicalement, les populations sénégalaises démunies, et ce, dans les régions parfois éloignées du Sénégal. Au nom de tous les médecins, pharmaciens, chirurgiens, dentistes et paramédicaux, déniez accepter, Excellence, nos sincères remerciements et notre profonde gratitude. Grâce à vous, un pont sanitaire a été créé entre Beyrouth et Dakar, permettant ainsi des évacuations sanitaires à certains de nos frères et sœurs sénégalais qui ont pu bénéficier, avec votre soutien, des soins chirurgicaux lourds, notamment de chirurgie cardiaque, prises en charges par notre association avec, grâce à vous, toutes les facilités administratives de la part de votre institution diplomatique.

Que dire des étudiants de l'UCAD affiliés au CACSUP et que nous avons soutenu ensemble pour leurs études, leurs problèmes de santé et j'en passe. Eux aussi m'ont demandé de vous remercier de tout cœur.

Dans ce même registre, nous avons travaillé ensemble pour envisager la construction à la cité universitaire, d'un pavillon de résidence pour étudiants, qui sera la future maison du Liban et qui, je l'espère, verra le jour mais vous ne serez pas là pour son inauguration, mais votre âme, elle, y sera présente.

Dans un tout autre domaine, permettez-moi de féliciter et de remercier, du plus profond de mon cœur, le personnel de votre ambassade pour la qualité de son travail, la gentillesse de son accueil ainsi que son sourire permanent et si chaleureux. Nul doute que votre influence y soit pour quelque chose. Grâce à votre organisation et à votre méthode de travail, toute formalité administrative paraît si banale et facile et tout se résout sans difficultés, ce qui n'est pas toujours le cas dans d'autres ambassades. Et pourtant, votre personnel est en nombre très réduit et nul ne s'en rend compte tant il est dynamique et efficace. Je vous demande à tous, de bien vouloir les en féliciter.

Je me retourne vers votre épouse, Madame Antoinette Haddad, dont nous savons le rôle majeur qu'elle a joué auprès de vous pour vous permettre toutes ces réalisations. Madame vous avez été discrète, silencieuse. Nous vous avons vue partout sans pourtant vous entendre beaucoup. Certes, connaissant vos enfants, vous êtes une mère parfaite. Vous avez soutenu Michel devant toutes les épreuves en compagne idéale. Vous avez été une amie fidèle et présente à toutes vos compatriotes femmes. Merci. Merci pour tout.

Je ne saurai terminer sans évoquer le rôle prépondérant que vous avez joué dans le renforcement des relations entre le Sénégal et le Liban qui ont vu se développer des accords culturels, commerciaux et autres.

Votre ardeur et votre enthousiasme ont permis de faire briller le nom du Liban, au sein de la francophonie qui me tient personnellement, tant à cœur. Je salue au passage, la présence parmi nous, de Monsieur l'Ambassadeur de France et des deux délégués représentant les français de l'étranger, Dr Hassan Bahsoun et Monsieur François Chapelet et leurs épouses.

Vous avez été co-fondateur, en 2008, du Groupe des Amis de la Francophonie dont vous êtes le Président et qui s'active en permanence pour diffuser dans le monde, la langue française qui s'impliquera, j'en suis convaincu, dans le bon déroulement de Sommet de la Francophonie qui se déroulera à Dakar en 2014.

Monsieur l'Ambassadeur du Liban, je ne peux pas m'étendre encore pour plus énoncer tout ce que vous avez fait lors de vos douze années de présence au Sénégal et je m'en vais m'en arrêter ici et vous souhaiter bonne chance pour les activités que vous exercerez bientôt au sein du Ministère des Affaires Etrangères du Liban.

Je vous remercie.



Dr. Hussein BAHSOUN

 

Discours au nom du personnel prononcé par Mme Najathe Chamssedine

 


Monsieur l’Ambassadeur,

Madame Antoinette HADDAD,


Après douze ans passés à la tête de l’Ambassade du Liban au Sénégal, vous voilà arrivé au terme de votre mission si riche en événements.


Vous avez été, Monsieur l’Ambassadeur, tout au long de votre séjour en terre sénégalaise, non seulement le Chef de Mission mais aussi notre frère, notre conseiller et vous avez tenu, dès votre arrivée, à ce que nous travaillons dans une parfaite harmonie. Soyez en remercié.


Nous pouvons vous assurer, Excellence, que la loyauté envers autrui, la discipline et la transparence dans le travail et les relations humaines que vous nous avez inculqués seront utilisés à bon escient, avec l’arrivée prochaine de votre successeur.


Monsieur l’Ambassadeur, en mon nom personnel et au nom de mes collègues et sœurs, nous tenons à vous remercier encore une fois pour les valeurs que vous nous avez prodiguées .


Pour terminer, tous nos vœux de santé, de bonheur et de réussite vous accompagne dans vos nouvelles fonctions. J’associe à ces vœux Madame HADDAD, qui a toujours été à nos côtés dans les moments de bonheur et de peine et à qui nous transmettons nos hommages respectueux sans oublier les enfants à qui nous souhaitons pleins succès.


Puisse Allah exaucer ces vœux.

Excellence, Madame HADDAD, encore une fois, merci pour tout.

 

Poème de Aya Bichara

 



 

 

Discours de son Excellence Monsieur Michel Haddad

Ambassadeur du Liban, Doyen du Corps Diplomatique

à l’occasion de son départ définitif du Sénégal

adressé à la communauté libanaise

Dakar, le 14 décembre 2012


Excellence Monsieur le Ministre Landing Savané et Madame

Excellence Monsieur le Ministre Général Mamadou NIANG et Madame

Monsieur Pape Oumar SAKHO, Premier Président de la Cour Suprême et Madame

Monsieur Abdoulaye GAYE, Procureur Général près la Cour Suprême et Madame

Monsieur Khalifa Sall Maire de Dakar

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Chers Compatriotes,


D’abord, je vous remercie tous de ces belles paroles que vous avez exprimées envers moi et mon épouse. Cela nous va tout droit au cœur.


C’est avec une certaine émotion et des sentiments certains, que je prends la parole ce soir. Ces émotions qui m’habitent, réveillent en moi les souvenirs de mon arrivée au Sénégal il y a douze ans trois mois.

Et les sentiments qui m’animent sont, des sentiments de joie de voir à mon départ, la communauté libanaise réunie comme toujours, des sentiments de tristesse de quitter le Sénégal, et des sentiments de satisfaction de sentir qu’après douze ans à Dakar j’ai réussi à réaliser ma vision.


Chers invités

Je suis venu il y a douze ans, conscient de l’importance du travail qui m’attend, vu que le Liban que je suis venu représenter est un pays fier et courageux. Il a prouvé tout au long de son histoire ancienne et récente que, malgré toutes les épreuves qu’il a vécues, la volonté de son peuple n’a pas été atteinte, ni l’image d’un Liban messager de dialogue et de paix. Un Liban modèle de coexistence, de fraternité et de rayonnement culturel et spirituel. Le pays des cèdres a été d’ailleurs mentionné cent fois dans la Bible.


Messieurs les Ministres Chers Amis,

L’importance de ma mission émane aussi du fait que le pays où je suis accrédité le Sénégal, est un pays qui a témoigné durant son histoire, son attachement aux valeurs universelles de fraternité, de démocratie, de justice et de spiritualité.

Et le défit était de jumeler ces croyances et ces pratiques dans l’optique que ce jumelage donne à l’humanité un modèle pratique de la défense des valeurs universelles.


Chers amis, chers compatriotes

Je vois parmi vous ce soir des visages que j’ai vus à l’aéroport à mon arrivée, des gens avec qui j’ai travaillé tout le long de mon séjour et des gens qui ont soutenu les actions faites toujours au nom de la communauté libanaise réunie.


Ce soir, c'est avec une certaine émotion que je vous remercie pour l’organisation de cette belle soirée à l’occasion de notre départ définitif du Sénégal.


Je tiens d’abord à vous adresser, en mon nom et au nom de mon épouse mes vifs remerciements. Mes remerciements pour toutes ces années que nous avons passées ensemble, je vous remercie pour le soutien infaillible que vous avez manifesté chaque fois que nous avions eu un projet ou une action répondant à un appel patriotique, humanitaire, ou social.


Je remercie notamment nos chères dames engagées qui agissent toujours avec une ardeur inlassable. Vous l’avez deviné, je parle de nos deux Associations « Al-Hoda » et « Notre Dame du Liban » pour toutes les actions qu’elles mènent au nom de la communauté libanaise du Sénégal.


Je remercie tous ceux qui sont ici et ceux qui n’ont pas pu venir, qui ont participé et qui participent toujours à la sauvegarde et la défense de l’image de l’émigré libanais depuis plus de 125 ans.


Je salue les dirigeants de la Mission Libanaise et l’Institut Islamique et Social. Et je félicite les membres de ces deux institutions pour leur engagement reflétant l’attachement des libanais aux principes moraux et religieux qui guident leurs voies et leurs parcours.


Je félicite le Président et les membres de l’ « Association Libano Sénégalaise des Professionnel de la Santé » qui sont toujours présents pour mener des actions humanitaires et médicales, ce qui, pour moi, a formé un tournant important dans la participation de la communauté libanaise dans les domaines social et médical du Sénégal. Je leur ai déjà exprimé mon soutien et je continue.


En même temps, j’encourage les hommes d’affaires libanais dans les différents domaines : commercial, industriel, bancaire, hôtellerie et restauration, pour leur participation positive dans l’économie sénégalaise ainsi pour leur investissement moral et physique dans le développement de ce beau pays qui est le Sénégal « Terre de la Teranga ». Je leur adresse la reconnaissance du Liban pour l’image brillante qu’ils donnent du libanais bâtisseur.


Je remercie le « Dream Team » l’équipe de l’Ambassade qui ont œuvré à mes cotés durant plus de douze ans, pour pouvoir réaliser ma vision et ma conception du travail bien accompli. Sans ells, ma vision n’aurait pas été réalisée.


Une Ambassade où la confiance entre son personnel et la communauté est à la hauteur des aspirations de chaque citoyen, afin de voir un service publique et une administration réactive à ses besoins et à ses sollicitations. Une Ambassade où la quantité de travail produit ne correspond pas au nombre de fonctionnaires qui le fait. A tel point, que c’était difficile à beaucoup de gens de croire que seulement avec ces six dames, on peut réaliser cette qualité et cette quantité de travail, je vous remercie chères dames.



Maintenant, pour ce que je n’ai pas fait, ou je n’ai pas pu faire, j’espère que vous me jugerez sur ma bonne intention qui y était, toujours là, car j’ai essayé de faire de mon mieux, le proverbe ne dit-il pas « C’est plus important de faire de son mieux que d’être le meilleur. »?

Et comme disait Gibran Khalil Gibran, je cite : « À comprendre le cœur et l'esprit d'une personne, ne regarde pas ce qu'il a déjà réalisé, mais à quoi il aspire. »


Chers Amis Chers Compatriotes

Je ne puis terminer sans adresser mes remerciements à ma bien-aimée, ma chère épouse Antoinette, qui m’a accompagné et m’a soutenu dans toutes les circonstances de notre vie commune. Elle est aussi la compagne de tous mes engagements. Son soutien ne m’a jamais fait défaut dans la réalisation des objectifs de ma mission.



Et ensemble, nous remercions tous celles et ceux qui nous ont exprimé une attention personnelle. Nous les remercions du fond du cœur pour leur amitié.


Nous pensons à ces amitiés qui se sont créées au fil de ces années, et qui continueront encore après notre départ, tout en insistant que ces relations n’étaient pas « une parenthèse » dans notre vie, comme disait Amin Maalouf, et qu’on va fermer à notre départ. C’est une partie chère de notre vie et restera toujours.


Nous remercions également les médecins qui ont pris soin de notre santé, je cite Docteurs : Rahmé, Bahsoun, Jaafar, Younes, Attieh, Zayat pour leur disponibilité sans paire.


Je présente, enfin, tous mes remerciements aux membres du comité, à celles et ceux qui se sont investis et ont passé des heures pour la réussite de cette réception organisée en notre honneur.


Merci pour vous tous qui êtes venus ce soir et, au revoir chers amis.

 

Lien Galerie Photos