Bienvenue au site officiel de l'Ambassade du Liban à Dakar - www.ambaliban.sn – L’Ambassade du Liban vous informe qu’elle a commencé la procédure de la réception des demandes pour les nouveaux passeports (format 2003). -  Lebanon Expo Milano 2015 du er Mai au 31 Octobre à Milan en Italie - www.ambaliban.sn
Amin Maalouf
 
Amin Maalouf Académie française

 Est  officiellement reçu à l’Académie française le jeudi 14 juin 2012, un an après son élection le jeudi 23 juin 2011 au premier tour. Le célèbre écrivain occupera le fauteuil n° 29 de Claude Lévi-Strauss.

50 jours à 50%

L’Ambassadeur du Liban vous annonce que dans l’objectif d’encourager le tourisme au Liban, le Ministère du Tourisme libanais, a déclaré la campagne des « 50 jours à 50% » au Liban allant du 8 janvier au 28 février 2013.

 

lire la suite... 

 

compteur

Affiche le nombre de clics des articles : 475569
Cocktail du corps diplomatique à l'occasion du départ définitif du Sénégal de Son Excellence Monsieur Michel Haddad Ambassadeur du Liban Doyen du corps diplomatique (le 11/12/2012)

En l'honneur de Son Excellence Monsieur Michel HADDAD Ambassadeur du Liban Doyen du Corps Diplomatique, et à l"occasion de son départ définitif et de son épouse du Sénégal,   le groupe des ambassadeurs du corps diplomatique accrédité au Sénégal a organisé un cocktail d'adieu, le 11 décembre 2012, au Terrou-Bi.

Lien Galerie Photos

Par son discours prononcé au nom des Ambassadeurs du corps diplomatique, Son Excellence Monsieur Eddy Cordova Corcéga Ambassadeur de Venezuela et Vice-doyen du corps diplomatique a rendu un grand hommage à l'engagement infini et aux multiples accomplissements réalisés par l’Ambassadeur Haddad qui ont marqué son mandant de doyen durant cinq ans, en plus de ses activités en tant qu’ambassadeur du Liban qu'il a menées pendant douze ans passés au Sénégal. 

l’Ambassadeur Haddad, dans son discours d’adieu, a exprimé à son tour, ses remerciements à tous les collègues pour l'amitié qu'ils lui ont témoigné...

 

Discours de Son Excellence Monsieur Michel Haddad

Ambassadeur du Liban Doyen du Corps Diplomatique

A l’occasion de son départ définitif du Sénégal

Dakar, le 11 décembre 2012



Excellence Monsieur l’Ambassadeur Mamadou Tall, Directeur du Protocole et des Conférences du Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur

Excellences Messieurs les Ministres

Excellences Mesdames et Messieurs Chefs des missions diplomatiques,

Honorables invités

Chers amis,


Je me retrouve cette fois-ci de l'autre côté du podium, pour la première fois, mais aussi pour la dernière.

Je vous remercie monsieur le Vice-Doyen et prochainement Doyen pour l'organisation de ce cocktail à l'occasion de mon départ définitif du Sénégal.

Chaque fois qu'on me demandait depuis quand je suis au Sénégal, je disais plus de dix ans et j'ai toujours évité de calculer le temps à l'éphéméride, pour moi cela réduisait la qualité du temps vécu au Sénégal. Mon calcul avait d’autres critères, se référant plutôt à l’expérience et les relations que se soit avec la société civile ou les responsables sénégalais ou l’ensemble du corps diplomatique. Et je l’ai toujours considéré comme un meilleur calcul puisque je comptait chaque action que j’ai menée comme un nouvel horizon dans ma carrière, vue la richesse de la vie culturelle, politique et sociale au Sénégal.

Ce Sénégal, pays de la « Teranga », où il est bon de vivre, est tellement attachant, qu’on oublie le temps. Et pour cela, J’exprime mes sincères remerciements à l’accueil chaleureux qui m’y a été réservé.

Ajoutons à tout cela un corps diplomatique cohérent qui a prouvé au fil des années que ses membres sont des personnalités remarquables avec un background riche, plusieurs sont anciens ministres, écrivains, artistes, historiens, bref, des diplomates chevronnés.

Par ailleurs, j'ai remarqué aussi que Dakar constitue un tremplin important pour les membres du corps diplomatique, se concrétisant toujours par leurs mutations de Dakar vers des postes menant.

Je n'exagère pas si je mentionne que beaucoup parmi les collègues, qui ont déjà quitté, gardent le contact soit avec moi soit avec les différents collègues et affirment toujours que le climat qui règne entre les collègues au Sénégal est sans paire.

Un autre facteur qui a rendu mon séjour agréable, c’est la présence de la communauté libanaise que je salut la présence de quelques uns parmi nous ce soir.

Chers collègues Chers invités

En devenant doyen en 2008, ma vision était d'institutionnaliser le Décanat afin de l'amener à une dimension, d’une part, conforme à la convention de Vienne pour les relations diplomatiques, et d’autre part, à une dimension plus visible sur la scène publique, sociale et économique du Sénégal, permettant ainsi son association aux différentes activités officielles, sociales et culturelles à Dakar, comme dans les autres principales villes du Sénégal.

J'ai essayé aussi de consolider les relations d'amitié et de convivialité entre les collègues en organisant des sorties collectives vers des régions et durant des occasions différentes.

Je mentionne avec beaucoup de joie notre visite à Saint Louis, et notre sortie au Monument de la Renaissance Africaine.

Malgré mes plus de dix ans au Sénégal, je regrette de ne pas pouvoir réaliser des sorties que j’ai envisagé d’effectuer et cela pour des raisons évidentes, les activités sont nombreuses, la vie au Sénégal est trop intense ! Mais je suis sûr que mon successeur l’Ambassadeur de Venezuela a l’intention et aura l’opportunité de les réaliser.

Dans le même objectif j'ai jugé important d'instaurer un site Web sur l'internet pour le corps diplomatique, qui a servi comme un outil nécessaire pour les collègues et une voie d’information pour les ambassadeurs et éventuellement un panel d'échange culturel politique et économique. Je confie à mon successeur le soin de l’amplifier.


Chers collègues, chers invités,

En ce qui concerne les relations entre le Liban et le Sénégal, je mentionne sans trop tarder que l’histoire a tissé les liens d’une amitié et de solidarité humaines avant d’être étatiques et que nul ne peut défaire. La présence des libanais au Sénégal remonte à 125 ans, les représentations consulaires et diplomatiques libanaises étaient établies 58 ans plu tard. Aujourd'hui, les jeunes libano- sénégalais ou sénégalo - libanais, (on ne sait plus trop) se sentent absolument chez eux. La place du Sénégal détient une place particulière dans les cœurs des libanais.


Au niveau des relations personnelles, les amitiés sincères et solides que j'ai tissées avec les collègues ambassadeurs comme avec mes amis sénégalais et les membres de la communauté libanaise, marqueront mon passage au Sénégal et resteront gravées toujours dans mon cœur et esprit peu importe ou je serais. Et comme disait Gibran Khalil Gibran je cite :

"Un ami qui est loin est parfois beaucoup plus proche que celui qui est à portée de main. La montagne n’est-elle pas beaucoup plus grandiose et plus visible à un passager dans la vallée qu’à ceux qui l’habitent ?»

Pour nos amis anglophones je le dis en anglais :

"A friend who is far away is sometimes much nearer than one who at hand. Is not awe-inspiring and more clearly visible to one passing through the valley than to those who inhabit the mountain?"

Chers amis, Chers invités

Je ne saurais terminer et, en ma qualité de Doyen du Corps Diplomatique (jusqu'à nouvel ordre !), sans mentionner le rôle capital que joue le Comité d’Assistance des Epouses des Diplomates accrédités au Sénégal CAEDAS en introduisant une autre dimension au travail diplomatique, celui des actions humanitaires. Mon épouse Antoinette s’associe à moi pour saluer ces Dames qui se donnent pour ce travail suprême qu’elles mènent, et je salue également le rôle que joue l’Association des Epouses des Ambassadeurs Arabes que mon épouse préside et encore une fois jusqu'à nouvel ordre, car à travers leur implication, elles ont contribué à apaiser beaucoup de souffrances.

Et maintenant et à l’heure de mon départ, Chers Directeur de protocole, collègues et amis, à ceux qui me demandent depuis combien de temps je suis au Sénégal, je peux répondre : depuis douze ans et trois mois, car chaque jour était cher pour moi.

Merci de votre attention.

Lien Galerie Photos